Retour à la page d'accueil

Roger Nordmann

Conseiller national, Président du Groupe socialiste du Parlement

Parti socialiste vaudois / lausannois

Aller au site du Parti socialiste vaudois

retour à la page d'accueil

Tous les articles écrits
Par thème:

Economie, finance et fiscalité

Egalité et social

Energie et environnement

Formation et recherche

Institutions et Europe

Prévoyance professionnelle

Transports


Campagnes et bilans

Bilans 08-15

Campagne 2007

Bilan 04-07

Campagne 2003

Interventions à la tribune du Conseil National

Motions, initiatives, postulats, interpel.

Portrait

Pourquoi le PS?

Activités 

Profession

Curriculum vitae 

Adresse de contact

 

   

Article PSS 27.6.2007

Voter PS, c’est protéger l’environnement, et bien plus encore

Le PS est le plus grand parti de l’environnement. C’est la conclusion du rating des organisations de protection de l’environnement (WWF, ATE, Greenpeace, Pro Natura et SES). Sous www.ecorating.ch, ces organisations ont examiné comment les parlementaires ont voté pendant la législature qui s’achève.

Le résultat sur les 22 votes décisifs de la législature est sans appel : le PS vote à 92% en faveur de l’environnement et du climat. Les verts ne font guère mieux (94%), alors même que ce sujet est sensé être leur domaine d’excellence.

Voter PS, ce n’est pas seulement l’assurance de vote fiables au plénum. C’est aussi soutenir les personnalités engagées qui parviennent à réunir les majorités de progrès. Comme l’expliquait le chroniqueur Simon Spengler dans le Blick du 26 avril 2007: « Dans la commission de l’environnement, les verts ne jouent qu’un rôle accessoire. Les majorités importantes pour la taxe CO2 et la rétribution équitable du courant renouvelable et d’autres projets encore ont avant tout été construites par les des membres socialistes de la commission. » 

Voter PS, c’est aussi s’engager pour soutenir Moritz Leuenberger, qui parvient à faire avancer des dossiers pour l’environnement au sein d’un Conseil fédéral dont la majorité issue d’un autre âge ne rêve que d’autoroutes et de centrales nucléaires. Durant cette législature, les plus grands succès (taxe CO2 sur les combustibles et rachat du courant vert à des prix couvrant l’investissement) ont été atteints notemment grâce à une excellente collaboration entre le département Leuenberger, les parlementaires PS et bien évidemment les organisations environnementales.

Voter PS, c’est voter pour une écologie du progrès et de la prospérité plutôt que pour une écologie du renoncement. A notre avis, protéger et respecter l’environnement est absolument indispensable pour maintenir le bien-être et renforcer la prospérité. Si nous n’assainissons pas les bases énergétiques et environnementales de notre société, c’est la prospérité économique qui sera compromise. Ce qui pénalisera de larges couche de la population chez nous. Et déclenchera à l’échelle mondiale des catastrophes économique et sociales sans précédent (guerres, migrations massives, pénuries).

 (voir également http://www.roger-nordmann.ch/articles/2007.05.29_PSS.shtml).

Enfin, voter PS, c’est voter pour un parti qui n’est pas simplement monothématique, mais qui a aussi le leadership dans d’autres domaines, comme les assurances sociales, la politique européenne, la formation ou la fiscalité, pour ne mentionner que ceux-là.

Quand aux partis bourgeois, seul le PDC comprend des personnalités scincérement engagées pour l’environnement, malgré une ligne globale floue. C’est ce qui explique que c’est avec ce parti que nous avons pu négocier des avancées, comme la taxe CO2 sur les combustibles.

Par contre, et contrairement à leurs affirmations, les radicaux ne votent que dans 22% des cas pour l’environnement. Leur positions rappellent furieusement les positions de l’UDC (5% pour l’environnement).

Roger Nordmann, Conseiller national PS VD,

Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie

 

www.roger-nordmann.ch 27.6.2007

 

 

  

 

 Listes de tous les
articles publiés
 

 

Contact: Roger Nordmann, Rue de l'Ale 25, 1003 Lausanne,
info@roger-nordmann.ch, tél 021 351 31 05, fax 021 351 35 41

Twitter @NordmannRoger

Retour à la page  d'accueil

23.3.2017