Retour à la page d'accueil

Roger Nordmann

Conseiller national, Président du Groupe socialiste du Parlement

Parti socialiste vaudois / lausannois

Aller au site du Parti socialiste vaudois

retour à la page d'accueil

Tous les articles écrits
Par thème:

Economie, finance et fiscalité

Egalité et social

Energie et environnement

Formation et recherche

Institutions et Europe

Prévoyance professionnelle

Transports


Campagnes et bilans

Bilans 08-15

Campagne 2007

Bilan 04-07

Campagne 2003

Interventions à la tribune du Conseil National

Motions, initiatives, postulats, interpel.

Portrait

Pourquoi le PS?

Activités 

Profession

Curriculum vitae 

Adresse de contact

 

   

Article PSS 1.1.2009

Assainissement des bâtiments: agir avec constance

L’assainissement énergétique des bâtiments constitue un travail de longue haleine: on ne rénove chaque année qu’une petite partie du parc de bâtiments. Rien ne sert donc de lancer un programme d’encouragement qui s’arrêterait après un ou deux ans. En revanche, une action sur le long terme est très prometteuse. En effet, elle permettra de réduire drastiquement la consommation de combustible, laquelle provoque plus de la moitié des émissions de CO2 de la Suisse tout en réduisant la dépendance aux énergies fossiles. Et une bonne partie des futures obligations post-Kyoto de réduction des émissions de CO2 seraient réalisées. Il n’y a que des gagnants. Le programme d’encouragement de l’assainissement des bâtiments doit donc reposer sur un financement stable sur le long terme. Pour cette raison, nous proposons d’utiliser un tiers du produit de la taxe CO2. En novembre dernier, le PS a obtenu un grand succès en Commission de l’énergie du Conseil national, puisque la commission est entrée en matière sur ce projet par 13 voix contre 9, malgré l’opposition farouche des radicaux et de l’UDC. Vu que 30 conseillers aux Etats ont signé une motion de Simonetta Sommaruga dans ce sens, il paraît possible de faire entrer en vigueur ce dispositif au 1er janvier 2010. En une dizaine d’années, on estime que ce programme permettra d’éviter 27 millions de tonnes de CO2.

Afin que le programme d’assainissement des bâtiments puisse commencer dès début 2009, il doit être financé par des fonds budgétaires jusqu’à ce que la taxe sur le CO2 puisse prendre le relais.

 

Complément 21.2.09 : entretemps, le financement transitoire pour 2009 a été adopté par le parlement et la CEATE-N a transmis l’affectation partielle de la taxe CO2 au plénum.

PSS 1.1.2009

 

 

 

  

 

 Listes de tous les
articles publiés
 

 

Contact: Roger Nordmann, Rue de l'Ale 25, 1003 Lausanne,
info@roger-nordmann.ch, tél 021 351 31 05, fax 021 351 35 41

Twitter @NordmannRoger

Retour à la page  d'accueil

27.3.2017