Retour à la page d'accueil

Roger Nordmann

Conseiller national, Président du Groupe socialiste du Parlement

Parti socialiste vaudois / lausannois

Aller au site du Parti socialiste vaudois

retour à la page d'accueil

Tous les articles écrits
Par thème:

Economie, finance et fiscalité

Egalité et social

Energie et environnement

Formation et recherche

Institutions et Europe

Prévoyance professionnelle

Transports


Campagnes et bilans

Bilans 08-15

Campagne 2007

Bilan 04-07

Campagne 2003

Interventions à la tribune du Conseil National

Motions, initiatives, postulats, interpel.

Portrait

Pourquoi le PS?

Activités 

Profession

Curriculum vitae 

Adresse de contact

 

   

Article www.roger-nordmann.ch 1.6.07

Incendie de la Synagogue de Malagnou: M. Blocher, assez joué avec les allumettes !

On apprend aujourd’hui que l’incendie de la Synagogue de Malagnou à Genève le jeudi 24 mai à 5h du matin était intentionnel. Or la veille en fin d’après-midi, M. Blocher avait à grand renfort de publicité convoqué une réunion pour discuter de l’affaiblissement ou de la suppression la norme pénale contre le racisme et l’antisémitisme. Le 23 mai au soir, les médias électroniques regorgeaient de commentaires sur les intentions du Ministre de la justice. Il n’a donc fallu moins de 12 heures à des esprits sinistres pour passer à l’acte suite au signal donné par M. Blocher. Il est vrai que M. Blocher s’était déjà répandu à Ankara sur les fameux maux de ventre que lui causent la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Cela facilitait la compréhension du message, même par l’esprit le plus simplet ou malade.

 

J’estime que M. Blocher porte la responsabilité politique de cet incendie criminel qui rappelle les pages les plus sombres de l’histoire de ce Continent. L’attitude de M. Blocher dans ce dossier est inadmissible et indigne du Ministre de la Justice. Il est nécessaire que le Conseil fédéral annonce d’urgence son intention de maintenir sans changement l’article correspondant du code pénal, ordonne à M. Blocher de stopper les travaux et le déssaisisse du dossier. D’une part parce que le racisme et l’antisémitisme existent et doivent être fermement combattus par tous les moyens disponibles, y compris le code pénal. D’autre part parce que le maintien du flou gouvernemental à ce propos conduira immanquablement à d’autres dérapages.

 

Quant au Parlement, il devra sérieusement se demander en décembre si le maintien de M. Blocher au gouvernement est encore supportable et digne de notre pays. A mon sens, poser la question, c’est y répondre.

 

Roger Nordmann, Conseiller national.

 

www.roger-nordmann.ch 1.6.07

 

 

  

 

 Listes de tous les
articles publiés
 

 

Contact: Roger Nordmann, Rue de l'Ale 25, 1003 Lausanne,
info@roger-nordmann.ch, tél 021 351 31 05, fax 021 351 35 41

Twitter @NordmannRoger

Retour à la page  d'accueil

23.3.2017